Le souci du père de famille, chapitre 1


Dans le cadre de l'exposition "Odradek" ___@__, les Instants Chavirés se réjouissent de vous accueillir pour une première soirée de performances qui présentera les nouvelles productions de Antoine Dufeu &Valentina Traïanova, Violaine Lochu et Sébastien Rémy, toutes écrites en réponse aux projets “Si nous continuons à nous parler le même langage, nous allons reproduire la même histoire” et “Odradek"

Les Instants Chavirés, 19h00 - 21h30
2, rue Emile Zola, Montreuil


___@__ Antoine Dufeu & Valentina Traïanova, "Katran"
Entre récit narratif, danse et improvisation sonore, la nouvelle performance de Valentina Traïanova et d'Antoine Dufeu intitulée Katran (qui signifie "goudron" en langue bulgare) met en scène des personnages dont les identités sont mouvantes. Elles y sont corrélées aux lieux, aux climats, aux paysages, aux ambiances mais aussi aux langues parlées ou encore aux conditions socio-politiques qui les affectent. Cette performance s'inscrit dans le prolongement d'une série de propositions pensées pour une patineuse-chanteuse et un lecteur.

Remerciements aux Laboratoires d'Aubervilliers.

Antoine Dufeu et Valentina Traïanova collaborent depuis 2008, leurs productions génèrent l'entité Lubovda.

Valentina Traïanova est artiste et performeuse. Née à Sofia, elle vit à Paris. Elle est arrivée en France en 1996, à Nice, où elle se fit passer pour une championne de planche à voile avant d’y poursuivre ses études. Elle est diplômée de l'E.P.I.A.R. Villa Arson et de l'Académie Jules Pasquin de Sofia. Son travail a notamment été présenté: à La maison rouge - fondation Antoine de Galbert, au Palais de Tokyo, au cneai =, aux Laboratoires d’Aubervilliers, à Bétonsalon, au Centre Pompidou-Metz, au MUDAM (Luxembourg), à l’UBA et à The Fridge (Sofia, Bulgarie), au Mac/Val.

Diplômé de l'edhec, Antoine Dufeu est écrivain, éditeur, curateur, journaliste et enseignant. Auteur d'une vingtaine d'ouvrages, ses textes sont joués en France et à l'étranger. Il est directeur du programme de recherche Valuations (Ecole nationale supérieur d'art de Nancy, cneai = ...) et de Lic. Il est responsable du pôle "écriture" de l'école de design Strate et membre du comité de rédaction de la revue Multitudes. Dernier ouvrage paru: Sic (al dante, juin 2015).


___@__Violaine Lochu, "T(H)RACES"

À partir des lectures croisées de textes anciens et contemporains, dont notamment, Histoires d’Hérodote (V e siècle avant J. C) et Ce sexe qui n’en est pas un, de Luce Irigaray (1977), où sont abordées les questions des genres et du langage, Violaine Lochu « ré-invente » la langue du peuple semi-mythique des amazones. En se basant sur des études de la linguiste féministe, l’artiste applique à des fragments linguistiques existants a priori disparates (chants traditionnels ukrainiens et inuits, structure grammaticale japonaise, inscriptions thraces…), les protocoles d’un langage non phallocrate.
La voix, en cherchant des trajectoires au sens propre inouïes – tactiles, plurielles, circulaires… – explore la possibilité d’un « devenir-femme » du langage.

Violaine Lochu est née en 1987, elle vit et travaille à Montreuil. Diplômée de l’école nationale supérieure d’art de Paris Cergy) et d’un Master II recherche arts plastiques (Université Rennes 2), Violaine Lochu a exposé et performé en France et à l’étranger (la Friche la Belle de Mai, le Générateur, Betonsalon, Les Bouffes du Nord, Le Cirque Electrique, la Marbrerie, Espace 13, galerie Justina M.Barnicke à Toronto, North End Studio à Détroit…) et a été accueillie en résidence au 116, à Mains d’œuvres, au Générateur, à La Box.


___@__Sébastien Rémy, "Nameless Series"

Enquête digressive et récit de voyage, le projet "Nameless Series" vise à suivre les traces de l'artiste américaine Lee Lozano à partir d’un voyage entrepris par Sébastien Rémy à travers les Etats-Unis au printemps 2015. "Nameless Series" entremêle la quête identitaire menée par Lozano à une constellation d'identités versatiles et mouvantes. Pour ce dernier opus, Sébastien Rémy présentera une performance où se croiseront différentes voix, textures et langages à partir d’images, de sons et de textes qui seront le résultat de son séjour à New York, Dallas et Los Angeles. Mêlant autofiction, enquête, récit de voyage et spéculation, Sébastien Rémy réactive les fantômes de Lee Lozano pour une traversée dans une zone instable et poétique.

"Nameless Series" a reçu le soutien des services culturels de l’Ambassade de France aux Etats-Unis.

Sébastien Rémy est né en 1983, il vit et travaille à Paris. Diplômé de l’école nationale supérieure d’art de Paris Cergy, Sébastien Remy a exposé en France et à l’étranger. Parmi ses derniers projets figurent « A Company That Makes Everything » (Villa Arson, 2014), « La Vie domestique », (Parc Saint Léger, 2014), « Le Nouveau festival » (Centre Pompidou, 2014), « Les sons du silence / The Sounds of Silence » (Centre d’art contemporain La Halle des bouchers, 2014), « L’apparition des images » (Fondation d’entreprise Ricard, 2013).

Aucun commentaire:

Publier un commentaire